lundi , 20 février 2017

Choisir le temps des verbes

Énormément de personne qui se lance dans la partie scénaristique reproduisent les mêmes erreurs, à savoir : ils ne savent pas choisir le temps de leur verbe.
Exemple : Une vieille légende racontait qu’un jour, un garçon et une fille sauveront le monde des forces obscures. De nos jours, lors d’une classe de neige, Chico et ses copains décidaient de braver l’interdit en descendant en hors-piste à travers le sombre bois de pin pour aller plus vite et bluffer tout le reste de la classe. Mais dans ce bois, il réveille quelque chose qu’il n’aurait pas dû. Ils seront vite rejoint pas Mary, une étrange fille plutôt agile qui leur expliquera qu’à présent, le monde est en danger…

GENERALITES

Si tu racontes quelque chose qui est censé s’être produit avant ton histoire mais qui n’a pas eu lieu, comme une légende ou une prédiction… :Utilise le futur !
-> Une vieille légende raconte qu’un jour, un garçon et une fille sauveront le monde des forces obscures.

L’ensemble de l’histoire sera racontée au présent ! Évite de mélanger les conjugaisons et temps de verbe, le présent permet au lecteur de s’ancrer dans l’histoire et de suivant en même temps que le personnage, actions et aventures.
-> De nos jours, lors d’une classe de neige, Chico et ses copains décide de braver l’interdit en descendant en hors-piste à travers le sombre bois de pin pour aller plus vite et bluffer tout le reste de la classe. Mais dans ce bois, il réveille quelque chose qu’il n’aurait pas dû. Ils sont vite rejoint pas Mary, une étrange fille plutôt agile qui leur explique qu’à présent, le monde est en danger…

PARTICULARITES

Si un personnage raconte un souvenir, un flash-back, il faut utiliser des temps du passé (imparfait, plus que parfait, passé composé…)
-> Mary : « Tu n’avais pas à toucher à ce tronc! Il était là pour une bonne raison! »

Si un personnage parle de quelque chose qui va se produire, ça sera naturellement un temps futur.
-> Chico : « Je réparerai ce que j’ai fais et tu m’aideras. »

Il vaut mieux toujours privilégier le présent dans les bulles et dans les textes principaux (scénario, narration…)

4 commentaires

  1. Ça me rappelle les cours de français

  2. perso, je n’utilise pas cette méthode de narration pour mes début de scénario.
    genre : il était un fois…, il y a bien longtemps…, etc…

    trop classique, et ça à tendance à faire fuir les lecteurs ou à les endormir, surtout si on fait nos début dans l’écriture d’un scénario et que beaucoup font l’erreur.

    pour moi, c’est préférable de laissé le lecteur de découvrir l’univers de l’histoire petit à petit que ça soit de la bouche des personnages ou de par les dessins.

    ça reste que c’est un bon topic d’aide tous ceux qui se lanceront dedans 🙂

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

*

referencer gratuitAnnuaire Net-LiensSite référencé par Aquitaweb.comResultat test PageRankMeilleur du Web : Annuaire des meilleurs sites Web.
Free WordPress Themes - Download High-quality Templates