dimanche , 30 août 2015

Matériel à dessin

<< Que faut-il pour bien démarrer à dessiner? Quel est le matériel de base d’un dessinateur, mangaka ou non? Combien va me coûter tel ou tel matériel à dessin? De quoi ai-je réellement besoin? … >> Autant de questions qui trouveront réponse ici.

BLOC A DESSIN et PAPIER

Le support de base de tout dessinateur, amateur ou professionnel. Chaque type de papier est généralement adapté à un type de technique :

  • 90 g/m² à 120 g/m² : Adapté pour tout ce qui est croquis, esquisse, technique « sèche » comme pastel, craie, fusain, sanguine etc… Plus le grammage est épais et plus le prix sera élevé mais meilleure sera la qualité.

  • 120 g/m² à 200 g/m² : Idem que ci-dessus mais en qualité « top », papier plus résistant au coup de gomme et froissage, plus blanc et net.
  • Après 200 g/m² : Adapté à tout ce qui est peinture : à l’eau, aquarelle, gouache, acrylique…
  • Papier « Layout » : Adapté à tout ce qui est encre, feutre, marqueurs… Ce type de papier bénéficie de traitement spécial pour une résistance à la pénétration des feutres, de ce faite : Pas d’effet buvard –> le papier ne boit pas l’encre –> l’encre ne traverse pas le papier –> pas de perte d’encre. Il faut aussi savoir que le grammage n’a pas vraiment d’importance. Pas spécialement plus cher qu’un bloc d’esquisse.

________________________________________________________________

CRAYON & CRITERIUM

Pour réaliser n’importe quel dessin, un crayon est obligatoire. Mine sèche (type H) pour les dessins techniques et précis, mine grasse (type B) pour les croquis « en gros » et études (notamment dans les jeux d’ombres et lumières). La mine HB est un standard idéal.

  • Crayon de bois : Il est important d’avoir toujours un crayon bien taillé! Le type de dureté du crayon dépend de ce que tu dessines mais aussi de la façon dont tu dessines, certains préfèreront les types « B » d’autre les type « H ».
  • Critérium : Il existe aussi différent type de dureté mais aussi différent de taille (0.1mm, 0.3mm, 0.5mm, 0.7mm pour les plus utilisés) et différente couleur (gris, bleu, rouge…) Au final, ce qui peut sembler bien plus pratique reviendra plus cher qu’un crayon standard.
  • Mine bleue : Pourquoi certain dessinateur utilise des mines bleues ? Car lors de l’opération de scannage, le bleu à tendance à mal se scanner donc permet d’avoir un dessin plus net s’il est encré.

________________________________________________________________

GOMMES

Les gommes blanches tendres sont les plus agréables à utiliser. Évite les gommes de couleurs qui laissent bien souvent des traces de couleurs ou les gommes en plastique durs qui arrachent plus de feuille que de tracé de crayon ^^’.

Il existe les gommes « mie de pain« , il faut savoir que ces types de gomme s’utilisent sur tout ce qui est gras tel que pastel, craie, crayon type « B »… qui s’applique en modelant la pâte et en « tapotant » sur la zone à effacer. Donc, éviter de l’employer comme une gomme basique 😉

________________________________________________________________

ROTRING

Ou stylo feutre fin. Utilisé pour encrer tes dessins (à défaut de plumes). Eviter d’utiliser les stylos type « gels » qui sèchent très mal et font souvent de gros patés… très peu esthétique ^^’. La plupart des rotrings sont noirs et indélibiles, il exite de nombreuse référence niveau mine, les principales sont :

  • 0.01 mm (ou 0.05 mm) : Pour tout ce qui est « détails et précision »
  • 0.3 mm : Pour tout line en général, la mine la plus couramment utilisée
  • 0.8 mm : Pour les traits épais

Il est bien sûr conseillé de combiner plusieurs mines pour avoir un dessin souple et dynamique.

________________________________________________________________

PLUMES & PORTE-PLUME

Pour ce qui est des plumes, il existe beaucoup de référence et beaucoup d’entre-vous crieront : G-PEN! SAJI-PEN! MARU-PEN! MOJI-PEN! Certes… mais sachez que les mines calligraphiques sont exactement les même en beaucoup plus nombreuse et beaucoup moins cher (plus de 500 types de plumes calligraphiques…).

  • Une plume calligraphique, prendre les plumes nécessaire à tes dessins, l’épaisseur souhaitée selon ton style, le choix ou non d’un réservoir etc…
  • Le Gpen est la plume la plus courante, celle qui est utilisé majoritairement par les mangakas. La G-pen peut faire varier l’épaisseur du trait et rendre vos dessins plus vifs; elle est souvent utilisée pour les personnages, les visages, etc…
  • Le Maru est utilisé pour la réalisation de grandes courbes fines tel que les cheveux, les plis de vêtement, les petits détails ou les grands décors.
  • Le Sajin (=Kabura) est utilisé pour les dessins aux lignes épaisses, les décors et les traits dont on ne veut pas trop varier l’épaisseur.
  • Le Moji est plus adapté au lettrage qu’au dessin.

Les stylos-plumes scolaires sont à bannir pour la réalisation de dessin au propre!

________________________________________________________________

LAVIS

Un lavis est un pinceau plus ou moins épais, utilisé pour réaliser de grandes zones noires mais aussi pour certains effets « griffés ». Les tailles varient de 0 à 20mm, les tarifs suivent proportionnellement et selon le type de poils : de 1.90€ à plus de 20€ en moyenne.

________________________________________________________________

ENCRES

L’encre de Chine noire est un standard. Encrage, lettrage, trame, colorisation… tout est possible avec un peu de technique. Il est possible de la diluer pour donner plus ou moins d’effet à ton dessin.
L’encre blanche existe pour une utilisation « corrective » mais aussi utilisé comme « encrage » sur de large scène sombre.

Ce qu’il faut savoir :

  • L’encre de « Japon » n’existe pas !
  • L’encre de chine en « bâtonnet » s’utilise en frottant le bâtonnet dans un socle (généralement en pierre). Lorsque l’eau est légèrement « huileuse » de texture, c’est que l’encre est prête.
  • L’encre de chine pourrie avec le temps, éviter d’acheter des litres d’encre en pensant « réserve » .

________________________________________________________________

CRAYONS DE COULEURS

  • Crayons de couleurs « basiques » : ce sont tout simplement tes crayons de couleurs scolaires, alliés fidèles ^^
  • Crayons aquarelles : Peuvent s’utiliser comme des crayons classiques, ils sont tout de même plus intense en couleur. Plusieurs méthodes pour les utiliser : A sec, comme des crayons classiques, ils sont tout de même plus intense en couleur. A utiliser sur une surface humide, tel un pinceau. A Utilisation tel un godet de peinture. A mixer avec de l’eau + un pinceau…
  • Crayons « pastels » : A utiliser avec précaution (salissant selon le type de papier et la façon de s’en servir) Ce type de crayon peut être utilisé à sec comme humide. Les différents types de pastels sont : Tendre (classique), dure (telle des craies), grasse (à base d’huile), aquarelle (soluble à l’eau)
  • Crayons « fusains & sanguines » : S’utilisent le plus souvent sur des croquis d’étude et esquisse et de la même manière que des pastels.
  • Crayons bleues : abordé plus haut : « Pourquoi certain dessinateur utilise des mines bleues ? Car lors de l’opération de scannage, le bleu à tendance à mal se scanner donc permet d’avoir un dessin plus net s’il est encré. »

________________________________________________________________

FEUTRES & MARQUEURS

Contrairement aux crayons de couleurs, les feutres scolaires ne peuvent pas faire l’affaire… ou du moins, ils n’embellieront pas tes dessins à leur juste valeur. Privilégier les feutres à alcool. Les principales marques sont :

  • Pentones/Tria : Feutre à triple pointes : pointe biseau (type gros marqueur), pointe petite ogive (type feutre standard), et pointe-stylo feutre fin.
  • Promarker : Feutre à double pointes : pointe biseau, pointe petite ogive.
  • Copic standard (pro) : Feutre à double pointe, rechargeable : pointe biseau épais , pointe ogive fine.
  • Copic « Ciao » (amateur) : Feutre à double pointe, rechargeable : pointe biseau standard, pointe ogive fine et souple (type brush).
  • Posca : Marqueur à base d’eau, unipointe allant de 0.1mm à … 15mm (très gros marqueur)

Les marques ont tendances à proposer de plus en plus des gammes à bases d’eau et non à alcool.

________________________________________________________________

– TRAMES & SCREENTONES

Ce sont ces fameuses feuilles de calques à motifs qui permettent de réaliser les trames d’un manga : « trame » en français, « screentones » en anglais. L’utilisation de ces trames peuvent sembler assez laborieuses, mais c’est en faite tout simple à condition d’être minutieux. Il te faut quand même posséder un minimum de matériel avant de pouvoir travailler ces trames à souhaits (cutter, grattoir, ciseaux…)
Ils existent une très vastes gamme de motif, à point, carré, motifs en tout genre, effets dégradés etc… On en trouve plus ou moins difficilement dans le commerce français et beaucoup préfère passer par internet pour ce type d’achat. Cela peut revenir cher si l’utilisation est intensive et mal géré!

Consulter l’article sur les tablettes graphiques à l’achat /par marque

________________________________________________________________

LOGICIELS

Aujourd’hui, les logiciels sont nécessaire ne serait-ce que pour scanner et recadrer tes planches ou dessin. Dans tous les cas, un logiciel est obligatoirement fourni si tu possèdes un scanner,une tablette graphique, ou un ordinateur récent. Ces logiciels graphiques permettent une approche plus professionel par rapport aux planches : ajout de texte numérique, customisation d’artline, nettoyage de zones sale… beaucoup de possibilité.

La plupart des logiciels suffisant à ces travaux sont gratuits et disponibles en section « Téléchargement » ou sur le web.

________________________________________________________________

– TABLETTE GRAPHIQUE

L’utilisation de tablette graphique n’est pas obligatoire! Il s’agit juste d’un outils de facilité. Cependant, si ton travail se résume à utiliser exclusivement le numérique (!) les tablettes graphiques sont un grands atouts.

Cet outils nécessite une prise en main un peu spéciale, un petit temps d’adaptation : Tous tes repères feuille/crayon seront remplacés par tablette/écran. Ceci pourrait en gêner plus d’un et ça ne s’arrête pas là ^^… Pour les débutants, je déconseille la tablette format A6 !! C’est la moins cher, certes, mais c’est aussi un format impossible à gérer lorsqu’on débute, cela revient à dessiner sur un format « post-it » :-S. Plutôt que de vous lancer directement sur tablette graphique, maîtriser d’abord votre coup de crayon.

________________________________________________________________



157 commentaires

  1. Je suis super chanceux ! Ca fait longtemps que je me demande quoi acheter pour encrer mais je n’ai commencé à chercher qu’aujourd’hui, et là : BOOM ! Un article sort aujourd’hui. Merci pour ces conseils. Je pense que je vais encrer ma fan-fiction Dragon Ball avec des rotrings 0.1mm et 0.3mm.

  2. Bonjour,

    Petites précisions:

    « Critérium » est une aberration du langage. On dit « Porte-mine ».
    Pour preuve: https://fr.wikipedia.org/wiki/Critérium

    « Rotring » est une marque, pas un outil.
    On dit donc: « Marqueur à encre de chine à pointe tubulaire » ou « Stylo à plume tubulaire ».

    Bonne Continuation!

    • Merci pour ces précisions mais le mot « critérium » n’est pas une aberration du tout mais un terme devenu courant, il s’agit à la base d’une marque aussi. Il en est exactement de même pour rotring.
      Même les profs de dessin de grandes écoles utilisent ces termes 😉
      Je pense que vu l’âge des gens qui visitent le site, il est plus clair pour eux d’utiliser les termes courants plutôt que les nom de base qui ne leur parleront pas forcément 😉

  3. bonjour j’ai toujours voulue etre mangaka mais j’aimerais savoir ou je peut trouver toute c’est chose pour pouvoir faire les perso de mon premier mangas mais si possible pas trop cher car je n’est que 14 ans c’est juste pour debuter merci si on trouve sinon c’est pas grave (magazin vers angouleme sa serait mieux ) 😉 arigato :)

    • tu peux t’orienter vers les grandes surfaces, avec la rentrée scolaire il est trèèès possible que tu trouves tout ce dont tu as besoin sans forcément débourser des milles et des cents. A commencer par un bloc 24×32 minimum, stylo feutre fin noir (ou plume+porte-plume+encre), crayon/gomme (que tu as normalement dans ta trousse…) tu peux ensuite compléter par : feutre type promarker, crayon de couleur, peinture… (cette dernière partie coutera un peu plus cher mais n’est pas du tout obligatoire ou peut être un promarker noir pour remplir tes grandes zones noires de ton futur projet)

  4. Salut j’adore ton site il m’a beaucoup appris :)

    j’ai une question , j’ai acheté de l’encre de chine , j’ai fais un dessin , et j’ai trouvé qu’il n’y avait aucune différence avec les feutres fins noirs , mais tous les mangaka utilise l’encre de chine alors je comprend pas c’est moi qui ne sais pas l’utiliser ou c’est juste une mode ? merci :)

  5. bonjour
    je voudrais savoir sur quelle type de feuille ( avec dimensions svp) il faut présenter une œuvre a un éditeur ;genre y a t-il des feuilles « spécial manga »?si oui ou peut-on se les procurer?et a quel prix?

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

referencer gratuitAnnuaire Net-LiensSite référencé par Aquitaweb.comResultat test PageRankMeilleur du Web : Annuaire des meilleurs sites Web.
Free WordPress Themes - Download High-quality Templates