mardi , 24 janvier 2017

Créer un scénario de A à Z


L’écriture d’un scénario ne se fait pas « au pif » selon les idées qui te viennent, mais doit être travaillée et répondant à des critères et des codes scénaristiques particuliers.

Ceci peut prendre bien plus d’un mois! donc si tu as écris ton scénario en une soirée, que tu penses que c’est le plus innovateur des scénarios et que tu démarres tes planches le lendemain, je pense que c’est une (grosse) erreur.


*** SCENARIO : Le découpage écrit ***


1- Choisir son Thème/Sujet : Avant toute chose : il faut définir un thème, un univers dans lequel va baigner le lecteur – reporte-toi à l’article des thèmes pour en savoir plus.

Exemple A : Shonen

Exemple B : Shojo

Choisir quelque chose qui te motive, et si possible avec lequel ton style graphique correspond.

Définis le fil conducteur de ton histoire, celui-ci évitera de perdre ton lecteur en cours de route, mais aussi de ne pas te perdre toi-même lorsque les idées te viennent.

Exemple A : Un jeune étudiant sous pression, veut absolument avoir son diplôme de fin d’étude

Exemple B : Une jeune photographe est amoureuse de son rival photographe


2- Choisir son/ses personnages : Imaginer le type de personnage qui prendront vie dans ton projet, définis leurs profils psychologiques, caractéristiques physiques, liens entre eux etc… Il doit obligatoirement y avoir : un héros, un anti-héros ou faire-valoir, les second-rôles, un méchant. Reporte-toi à l’article de création de personnage pour en savoir plus.

Exemple A : Katô l’étudiant « héros », Jun son ami sérieux « faire valoir », Otô le boss de l’école « méchant »…

Exemple B : Yume la photographe « héroïne », Kazu le photographe rival, Watanuki ami maladroit et amoureux de Yume « faire-valoir »…


3- Créer une ébauche de synopsis : Il s’agit d’une sorte de court résumé qui aborde les grandes lignes de ton histoire sans révéler la fin. Cette étape se créée en 2 fois : au tout début pour avoir un plan du projet, et tout à la fin lorsque les grandes lignes sont définies car il y a souvent des changements par rapport aux idées d’origine. Le synopsis créé en fin de projet est souvent repris en guide de résumé au dos des livres.

Astuce : Pour un récit optimal rythmé, il est conseillé d’intégrer un élément perturbateur principal et quelques éléments perturbateurs secondaires moins importants. Il est important d’avoir un développement d’histoire crescendo qui évolue de manière progressive. Il est aussi conseillé (mais pas obligatoire!) d’avoir une chute ou un retournement de situation qui clôture ton histoire.

Exemple A et B : Cliquer pour lire les exemples

Exemple d’un synopsis professionnel et complet (langue français): Astérix par Goscinny


4- Scénario : Il faut reprendre les parties du synopsis et les développer à la manière de rédactions scolaires, ton scénario doit comprendre :

  • L’exposition des personnes, phase qui permet aux lecteurs de « rencontrer » tes personnages et d’avoir une introduction sur l’univers de ton projet.
  • Un développement en détails de ton histoire, action, suspens, comique, rebondissement, mystère… il faut accrocher le lecteur par un mouvement rythmé.
  • Une conclusion, un dénouement qui clôt ton histoire.

Et ne pas oublier la partie narrative (dialogue), l’exposition des décors et environnement, l’explication de certaine case lorsque cela est nécessaire etc…

En résumé :


*** SCENARIO : Le découpage papier ***


5– Storyboard : Reprendre chaque point du scénario et coucher les 1ères ébauches de ton projet sur papier.

Un storyboard n’est que le brouillon de la version définitive, il n’est pas nécessaire de finaliser les cases à fond (le débordement de case est conseillé afin d’avoir une meilleure vue de son plan choisi) et de faire du propre-nickel-chrome ^^ au rotring.

Mais ça, à chacun sa méthode.

Un storyboard se construit généralement avec des annotations du type dialogue ou onomatopée ou encore élément graphique à ajouter au dessin final, qui aidera le dessinateur ne permettant aucun oubli.

Exemple d’un storyboard vierge, les déclinaisons sont nombreuses et varient selon les envies et méthodes de travail de l’auteur/dessinateur.


A créer une fois le projet terminé :

6- Résumé : ce que l’on trouve généralement au dos des livres, un synopsis sans la fin et présentant le début de l’histoire, dans le but d’accrocher le lecteur, de lui donner une idée sur ce qu’est ton projet.

7- Pitch : Il s’agit de la petit phrase publicitaire sur les couvertures de livre ou plus souvent sur les affiches de pub, phrase d’accroche de 5 ou 6 mots.

Sache qu’il vaut mieux avoir un bon scénario plutôt qu’un bon coup de crayon car le coup de crayon ne rattrapera jamais un lamentable scénario. Les collaborations Scénariste/Dessinateur sont courantes, dans ces cas là, il est très important que le scénariste détaille au maximum ces scènes et détails de l’histoire afin de permettre au dessinateur de retranscrire clairement les idées du scénariste.


Les scénarios à éviter :

  • un héros qui veut devenir le plus fort du monde,
  • un héros qui veut sauver le monde,
  • un héros qui possède un pouvoir (ou plusieurs) et qui réclame une vengeance quelconque,
  • un héros qui possède une partie du corps mécanique et qui réclame une vengeance quelconque,
  • un héros qui veut devenir le plus grand pirate de tous les temps/trouver le plus gros trésors de la planète,

J’espère que vous comprendrez pourquoi… ça n’est plus original du tout, ça s’essouffle très vite, ça n’est pas intéressant à lire car trop vu, ça pullule parmi les auteurs, il vaut mieux bien réfléchir à son scénario plutôt que reprendre des bribes de scénario dont tu es fan. 


695 commentaires

  1. Hello,

    Je suis en train d’écrire un manga et je suis passer à la spécification des pouvoirs de mes personnages. Alors la question suivante ; je suis obliger d’expliquer la provenance d’un tel ou tel pouvoir ? parce que mon genre est très fantaisiste…et j’ai remarqué dans la plupart des mangas que j’ai vu, la plupart des protagonistes ont des pouvoirs qui ne sont pas forcément expliquer de leur provenance ou comment ils l’ont apprise etc.

    Vous en pensez quoi ?

    Merci d’avance de votre participation.

    Daniel

    • Pas forcément, tu peux garder le mystère mais attention de ne pas trop faire de mystère non plus… Ton lecteur pourrait être frustré du manque d’info et abandonner ta lecture. Il faut savoir doser 😉

  2. Merci beaucoup ca m’a bien aidé he veux faire un shojo mais je suis qu’a mes debuts en dessin je faits bien le visage surtout les yeux ET la bouche mais pas le Corps je cherche un dessinateur, les gens disent que j’ecris bien, je fais des fics et Des os sur Fairy tail, Naruto ET autres si quelqu’un est interresse mon adresse mboumbac@yahoo.fr

  3. Vos conseils me sauve !

    Moi, le manga que je voudrai crée c’est sur ma passion : le VOLLEY !

    Ce serai l’histoire d’une fille qui rencontre un gars mais luis est a fond sur le baskette. Ils sont dans la meme école et le meilleur ami du gars fait du volley avec la fille… Plusieurs gags et moment drole auquel je reflechi depuis quelque temps…

  4. je voudrai que vous me donniez votre avis sur mon histoire mais avant je voulais savoir si parler d un personnage de dessin connu comme naruto par exemple ou le faire apparaitre dans son histoire est considéré comme du plagiat

  5. Merci pour vos précieux conseils ! En ce moment je suis entrain d’écrire une histoire et j’aimerais bien savoir ce que vous en pensez :

    Le titre de l’histoire s’appelle : Deux âmes , cela raconte une histoire d’amour entre deux garçons qui vont se rencontrer dans une classe L Arts plastique….Les deux jeunes garçons sont passionné par la bd et décide de crée leurs propre bd qui parlerais de la routine des lycéens et rêve qu’il soit édité et connaître le succès … au fure et à mesure que les deux amis vont se fréquenter ils vont finir par tomber amoureux et durant toute l’histoire cela parlera de leur vie de couple. Les bons moments comme les mauvais ainsi que l’évolution de leur histoire

  6. Salut j’ai aimé le site et j’ai un scénario plus ou moins stable que j’aimerais partager …
    Par le passé les démons étaient légion. Les sorciers et sorcières, grâce à leur pouvoirs ouvraient des portails, et les utilisaient pour dominer les contrées avoisinantes. Par la suite certains démons se libéraient et s’enfuyaient.
    A cette époque les querelles étaient nombreuses, avec comme source un engouement inexpliqué pour les expériences scientifiques… Parmi ces expériences, les savants en avait réalisé une sur une population de vaches… Et le résultat fut que, non seulement elles produisaient trois fois plus de lait, mais surtout leur espérance de vie augmentait considérablement.
    De ce fait beaucoup de seigneurs recrutèrent et affectèrent des savants dans leurs domaines pour tenter d’appliquer les mêmes formules sur leurs armées. La recherche de soldats pouvant combattre plus longtemps était un enjeu de taille.
    Mais les échecs se répétèrent, et finalement, une anomalie, une malédiction finit par voir le jour, une punition des dieux pour avoir voulu modifier la nature selon certains…
    La maladie se propageait, et dévorait petit à petit ceux qui étaient contaminés…
    C’est après un contact avec un homme près de chez lui que [le PP] fut contaminé à son tour. L’homme en question était un militaire victime des expériences. Et c’est en voulant lui porter secours que [le PP] fut infecté.
    Le pp à maintenant 21 ans et grâce au « pouvoir du démon » comme il l’appelle… Il intégra les Black Flags, mercenaires spécialisés dans les pillages et autres actions similaires. Ces derniers, opérant pour leur propre compte au début, s’allièrent au Duc d’Alençon pour l’aider à protéger ses terres…Un ensemble d’îles…

    [le PP] aurait du mourir, mais il fut miraculeusement sauvé. Le miracle était en fait l’oeuvre d’un démon, celui-ci intégra le corps du jeune enfant ( il avait une dizaine d’années) et emprisonna la malédiction. Puis il prit totalement possession du corps du PP, désirant en faire son hôte. Cependant, sa tentative échoua grâce à la présence du père du PP. Le démon, trop faible pour tente:r quelque chose, préféra se retrancher au plus profond du PP,profitant de la puissance de la malédiction qu’,il avait lui même scellée …Depuis ce temps il sommeille en lui, attendant le moment propice pour sortir de sa cachette tout en rassemblant ses forces.

    PS: [PP]=> Personnage Principal
    Merci pour ceux qui voudraient monter une équipe avec moi. Mon adresse c’est rifattokponto17@gmail.com ou sur Facebook ‘Rifat Tokponto ‘.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

referencer gratuitAnnuaire Net-LiensSite référencé par Aquitaweb.comResultat test PageRankMeilleur du Web : Annuaire des meilleurs sites Web.
Free WordPress Themes - Download High-quality Templates